Париж през нощта

Paris at Night Jacques Prévert Trois allumettes, une à une allumées dans la nuit La première pour voir ton visage tout entier La seconde pour voir tes yeux La dernière pour voir ta bouche et l’obscurité toute entière pour me rappeler tout cela en te serrant dans mes bras. Париж през нощта /Превод LeeAnn/ Последните три клечки кибрит запалени в мрака една по една. Първата – за да видя лицето ти, Цялото. Втората – за да погледна очите ти, Последната – за да видя устата ти. А когато ни обгърне пълна тъма И с две ръце те прегърна да си спомням това.

Continue reading

При цветарката

Chez la fleuriste Jacques Prévert Un homme entre chez la fleuriste et choisit des fleurs la fleuriste enveloppe les fleurs l’homme met la main à sa poche pour chercher l’argent l’argent pour payer les fleurs mais il met en même temps subitement la main sur son coeur et il tombe En même temps qu’il tombe l’argent roule à terre et puis les fleurs tombent en même temps que l’homme en même temps que l’argent et la fleuriste reste là avec l’argent qui roule avec les fleurs qui s’abîment avec l’homme qui meurt évidemment tout cela est triste et il faut qu’elle fasse quelque chose la fleuriste mais elle ne sait pas comment s’y prendre elle ne sait pas par quel bout commencer Il y a…

Continue reading

Някой чука

On frappe Jacques Prévert Qui est là Personne C’est simplement mon cœur qui bat Qui bat très fort A cause de toi Mais dehors La petite main de bronze sur la porte de bois Ne bouge pas Ne remue pas Ne remue pas seulement le petit bout du doigt Това стихотворение има и музика от Жозеф Козма и е изпято през 1947 от Ив Монтан: Paroles: Jacques Prévert. Musique: Joseph Kosma 1947 © Editions Enoch Някой чука Превод: LeeAnn Кой е там? Никой Това е моето сърце, което бие лудо заради теб. А отпред мъничката бронзова ръка на голямата дървена врата не мръдва не трепва с пръстче дори, за да ме спаси.

Continue reading

Децата, открили любовта

Les enfants qui s’aiment Un poème de Jacques Prévert  Les enfants qui s’aiment s’embrassent debout Contre les portes de la nuit Et les passants qui passent les désignent du doigt Mais les enfants qui s’aiment Ne sont là pour personne Et c’est seulement leur ombre Qui tremble dans la nuit Excitant la rage des passants Leur rage leur mépris leurs rires et leur envie Les enfants qui s’aiment ne sont là  pour personne Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit Bien plus haut que le jour Dans l’éblouissante clarté de leur premier amour.   Децата, открили любовта Превод LeeAnn Децата, открили любовта, се целуват притихнали на прага на нощта. Минувачите, забравили младостта, ги сочат с жест, осъждащ любовта.    Но децата тук ги…

Continue reading

Песента на тъмничаря

Chanson du geolier Un poème de Jacques Prévert Où vas-tu beau geôlier Avec cette clé tachée de sang Je vais délivrer celle que j’aime S’il en est encore temps Et que j’ai enfermée Tendrement cruellement Au plus secret de mon désir Au plus profond de mon tourment Dans les mensonges de l’avenir Dans les bêtises des serments Je veux la délivrer Je veux qu’elle soit libre Et même de m’oublier Et même de s’en aller Et même de revenir Et encore de m’aimer Ou d’en aimer un autre Si un autre lui plaît Et si je reste seul Et elle en allée Je garderai seulement Je garderai toujours Dans mes deux mains en creux Jusqu’à la fin de mes jours La douceur de ses seins…

Continue reading

Неделя

Dimanche Un poème de Jacques Prévert Entre les rangées d’arbres de l’avenue des Gobelins Une statue de marbre me conduit par la main Aujourd’hui c’est dimanche les cinémas sont pleins Les oiseaux dans les branches regardent les humains Et la statue m’embrasse mais personne ne nous voit Sauf un enfant aveugle qui nous montre du doigt. Неделя Превод LeeAnn Между дърветата по алеята на авеню Гоблин Статуя от мрамор ме поведе за ръка Днес е неделя, кината са пълни с хора Птиците в клоните гледат как минава народа И статуята ме целуна, но никой не ни видя Освен едно сляпо дете, което ни посочи с ръка.

Continue reading

Да нарисуваш птица

Pour faire le portrait d’un oiseau Un poème de Jacques Prévert  A Elsa Henrique Peindre d’abord une cage avec une porte ouverte peindre ensuite quelque chose de joli quelque chose de simple quelque chose de beau quelque chose d’utile pour l’oiseau placer ensuite la toile contre un arbre dans un jardin dans un bois ou dans une forêt se cacher derrière l’arbre sans rien dire sans bouger … Parfois l’oiseau arrive vite mais il peut aussi bien mettre de longues années avant de se décider Ne pas se décourager attendre attendre s’il le faut pendant des années la vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau n’ayant aucun rapport avec la réussite du tableau Quand l’oiseau arrive s’il arrive observer le plus profond silence attendre…

Continue reading

Аликантe

Alicante Un poème de Jacques Prévert Une orange sur la table Ta robe sur le tapis Et toi dans mon lit Doux présent du présent Fraîcheur de la nuit Chaleur de ma vie. Аликантe Превод LeeAnn Портокал на масата Роклята ти – на килима И ти – в моето легло Нежно присъствие на мига Свежестта на нощта Топлината на живота ми. 

Continue reading

Градината

Le jardin Un poème de Jacques Prévert  Des milliers et des milliers d’années  Ne sauraient suffire  Pour dire  La petite seconde d’éternité  Où tu m’as embrassé  Où je t’ai embrassèe  Un matin dans la lumière de l’hiver  Au parc Montsouris à Paris  A Paris  Sur la terre  La terre qui est un astre.  Градината  Превод LeeAnn Хиляди и хиляди години от света няма да стигнат,  за да опиша вечността,  скрита в малката секунда от утринта, в която ти ме целуна в която аз те целунах на зимна светлина. В парка Монсури в Париж, в Париж   на мократа земя.   Земя, която за Вселената е Звезда. 

Continue reading

За теб, любов моя

À toi mon amour Un poème de Jacques Prévert  Je suis allé au marché aux oiseaux Et j’ai acheté des oiseaux Pour toi mon amour. Je suis allé au marché aux fleurs Et j’ai acheté des fleurs Pour toi mon amour. Je suis allé au marché à la ferraille Et j’ai acheté des chaînes De lourdes chaînes Pour toi mon amour. Et puis je suis allé au marché aux esclaves Et je t’ai cherchée Mais je ne t’ai pas trouvée mon amour.  За теб, любов моя Превод : LeeAnn  От пазара за птици Купих птици За теб, Любов моя. От пазара за цветя Купих цветя За теб, Любов моя. От пазара за окови Купих вериги тежки вериги За теб, Любов моя. Накрая на пазара за…

Continue reading

Ден Първи

Premier jour Jacques Prévert Des draps blancs dans une armoire Des draps rouges dans un lit Un enfant dans sa mère Sa mère dans les douleurs Le père dans le couloir Le couloir dans la maison La maison dans la ville La ville dans la nuit La mort dans un cri Et l’enfant dans la vie. Ден първи /Превод: LeeAnn/ Постели бели в гардероба Постеля червена в едно легло Едно дете в майчина утроба Майка му в болки и тегло Бащата в един коридор Коридорът в една къща Къщата в градски двор Градът обвит в нощта Смъртта, скрита в един вик И детето, поело дъх в този миг.

Continue reading

Безмерно и Червено

Immense et Rouge /Jacques Prevert/  Immense et rouge  Au-dessus du Grand Palais  Le soleil d’hiver apparaît  Et disparaît  Comme lui mon coeur va disparaître  Et tout mon sang va s’en aller  S’en aller à ta recherche  Mon amour  Ma beauté  Et te trouver  Là où tu es.  Безмерно и Червено /Превод: LeeAnn/ Безмерно и червено  Над двореца огромен Слънцето зимно се показа пред мен И бързо изчезна  Като него моето сърце ще изчезне и кръвта ми ще изтече  в търсенето твое  Любов моя, Прелестна моя  И ще те открие  Където и да е. 

Continue reading

Тази любов

Cet Amour /Jacques Prevert/ Cet amour Si violent Si fragile Si tendre Si désespéré Cet amour Beau comme le jour Et mauvais comme le temps Quand le temps est mauvais Cet amour si vrai Cet amour si beau Si heureux Si joyeux Et si dérisoire Tremblant de peur comme un enfant dans le noir Et si sûr de lui Comme un homme tranquille au milieu de la nuit Cet amour qui faisait peur aux autres Qui les faisait parler Qui les faisait blémir Cet amour guetté Parce que nous le guettions Traqué blessé piétiné achevé nié oublié Parce que nous l’avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié Cet amour tout entier Si vivant encore Et tout ensoleillé C’est le tien C’est le mien Celui qui…

Continue reading

Песента на птичето

Chanson de l’oiseleur /Jacques Prevert/ L’oiseau qui vole si doucement L’oiseau rouge et tiède comme le sang L’oiseau si tendre l’oiseau moqueur L’oiseau qui soudain prend peur L’oiseau qui soudain se cogne L’oiseau qui voudrait s’enfuir L’oiseau seul et affolé L’oiseau qui voudrait vivre L’oiseau qui voudrait chanter L’oiseau qui voudrait crier L’oiseau rouge et tiède comme le sang L’oiseau qui vole si doucement C’est ton coeur jolie enfant Ton coeur qui bat de l’aile si tristement Contre ton sein si dur si blanc Песента на птичето /Превод: LeeAnn/ Птичето, което лети тъй леко Птиче червено и хладко като кръвта Птиче тъй нежно, птиче присмехулно Птичето, което внезапно обзема го страха Птичето, което внезапно започва да пърха Птичето, което иска да избяга Птичето, самотно и обезумяло…

Continue reading

Отчаянието е седнало на пейка

Аз съм престъпник, защото да се превежда Превер е престъпление. При цялото ми уважение към всички големи български поети, мисля, че това въздействие, което Превер постига, не би могло да се внуши на друг език. Затова отново моля за снизхождението ви към преводача. Той не е виновен. Толкова може. Той дори не е поет. Просто обича Превер. Le désespoir est assis sur un banc /Jacques Prevert/ Dans un square sur un banc Il y a un homme qui vous appelle quand on passe Il a des binocles un vieux costumes gris Il fume un petit ninas il est assis Et il vous appelle quand on passe Ou simplement il vous fait signe Il ne faut pas le regarder Il ne faut pas l‘écouter Il faut…

Continue reading

Je suis comme je suis

Това стихотворение подарявам на Иван, затова, че се сети за някои забравени неща, които си е знаел винаги… 😉 Но тъй като, той не знае френски език, а превод в глобалното информационно пространство не намерих, си позволих да го преведа за него и за вас. Вярно е, че преводът не е като оригинала, но все пак е нещо. Приятно четене. А ти, Иване, помни! Je suis comme je suis Jacques Prévert        Je suis comme je suis Je suis faite comme ça Quand j’ai envie de rire Oui je ris aux éclats J’aime celui qui m’aime Est-ce ma faute à moi Si ce n’est pas le même Que j’aime chaque fois Je suis faite comme ça Que voulez-vous de plus Que voulez-vous de moi Je suis…

Continue reading

Un beau matin

Jacques Prévert Il n’avait peur de personne Il n’avait peur de rien Mais un matin un beau matin Il croit voir quelque chose Mais il dit Ce n’est rien Et il avait raison Avec sa raison sans nul doute Ce n’était rien Mais le matin ce même matin Il croit entendre quelqu’un Et il ouvrit la porte Et il la referma en disant Personne Et il avait raison Avec sa raison sans nul doute Il n’y avait personne Mais soudain il eut peur Et il comprit qu’il était seul Mais qu’il n’était pas tout seul Et c’est alors qu’il vit Rien en personne devant lui. В една хубава сутрин  Превод: Валери Петров При всички премеждия, каквито да бяха, той от нищо и никого не бе…

Continue reading

Déjeuner du matin

Жак Превер е един от любимите ми поети. Той пише, така както говори, живее и чувства. “Déjeuner du matin” е най-любимото ми негово стихотворение. То, съвсем естествено, звучи неповторимо само в оригинал, но много ми се иска да го прочетете и вие. Затова, освен на френски, го публикувам и на български. С една уговорка! Тъй като, не открих превод на това стихотворение от някой наш признат поет, си позволих да направя опит /без каквито и да е претенции/ и да го преведа за вас. … а междувремнно открих и превод от Веселин Ханчев. Наслаждавайте се! Déjeuner du matin Jacques Prevert Закуска на сутринта Превод: LeeAnn Сутринна закуска Превод: Веселин Ханчев Il a mis le café Dans la tasse Il a mis le lait Dans la…

Continue reading